AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Test RP de Roxane Aloysius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 48
Date d'inscription : 24/04/2013
Localisation : Avec Brain, mon Renard

Informations personnelles
Argent: no money...
Pouvoir: Controle des Ombres
Je possède:

MessageSujet: Test RP de Roxane Aloysius   Jeu 9 Mai - 17:28

Sujet : Le Cauchemar


    Roxane est en plein cauchemar. Que se passe t-il ? Elle vivant si bien dans les coutumes viriles des hommes, la pauvre se retrouve vêtue d'une robe argentée en dentelle, de parfums exotiques et de perles rares. Si belle et féminine que même les loups en deviennent des husky amoureux. Dans ce Test Rp, vous insisterez sur la description physique de cette "princesse" et ses réactions en premier lieu puis intégrerez un élément perturbateur quelconque qui la poussera à user de son pouvoir dans toute sa splendeur.
    Un minimum de ligne n'est pas requis pour ce test, vous avez deux semaines.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Test RP de Roxane Aloysius   Jeu 9 Mai - 19:09

Nue. Roxane se sentait nue. Elle était dans un milieu qu'elle ne connaissait pas, vêtue d'une manière qu'elle n'aimait pas. Enfin vêtue... Pour elle, une telle robe n'était pas un vêtement, mais une toge. Cette robe était trop légère, trop près du corps, mettant sa silhouette en valeur. Cet habit qui rappelait bien qu'elle était une femme lui donnait cette impression d'être inexorablement vulnérable. Ses épaules étaient à nue, sur lesquelles elle sentait ses cheveux soyeux caresser sa nuque dévoilée. Cette robe horriblement moulante soulignait ses courbes délicates de jeune femme, sans faire témoignage de la présence de le moindre once de graisse. Le fait d'avoir une robe si près du corps lui donnait l'impression même que des mains longeaient ses côtes pour venir se poser sur ses hanches, ni trop frêles ni trop larges, et elle avait horreur de ça. Ses jambes étaient mises aux yeux de tous, de longues jambes fines à la peau clair, terminées par ses pieds nus, de taille assez petite.

Le premier réflexe de Roxane consista à faire un pas en arrière, comme pour fuir quelque chose. Bien sûr, cela ne changea rien. Rien au fait qu'elle se sentait dénudée et offerte aux yeux de tous, et que le parfum même qu'elle dégageait était remplis de phéromones. C'était affreux, elle se retrouvait dans la peau d'une femme dans toute sa splendeur. Elle aurait souhaité ne pas être dans la sienne, mais sans avoir besoin de consulter le moindre miroir, Roxane savait que c'était bien son visage que son reflet montrerait. Elle était fébrile. Ce rêve brisait toutes les règles de sa pudeur, comme si son inconscient se retournait contre elle. Elle ne comprenait pas, après toutes ces années à se cacher, à dissimuler son être sous des tonnes d'habits et d'expressions, voilà que brusquement elle se retrouvait à découvert, aux yeux de ceux qu'elle méprisait le plus dans le fond. Qu'importe même face à quels regards elle pouvait se retrouver à nue, cette situation était des plus déplaisante. Roxane savait que son corps pouvait être désirable, mais elle détestait ce sentiment, le désir, cette pulsion si répugnante et animale, poussant à voir l'autre comme un objet de plaisir charnel. Et là, tout autour d'elle, elle ne voyait que ça. Tout ces regards dirigés vers elle, qui aimait tant passer inaperçue.

Ce rêve contredisait son fonctionnement même, ce qui la gardait stable. Elle tremblait de plus en plus, mal à l'aise, écoeurée face à ces molosses qui étaient prêts à lui bondir dessus, pour dévorer son corps sans la manger vraiment, juste pour se délecter des moindres parties qui la composaient, tout en lui laissant sa chair. Elle se sentait regardée comme un morceau de viande. Un vulgaire morceau de viande. Et rien à se mettre pour cacher son corps. Elle recula encore d'un pas, quand ces loups amoureux s'avançaient d'un pas. Qu'importe la distance, les regards ne changeaient pas. Ses mains se crispèrent, son regard devint noir et haineux, et ses dents se serrèrent.

-Regardez ailleurs.

Elle serra les poings, prête à bondir sur ces loups qui ne cessaient de la regarder, comme si seul leur vue et leur odorat étaient en état de fonctionner, ils étaient aveuglés par ce que Roxane dégageait involontairement. Leur sens du toucher pouvait lui aussi être éveillé, mais ça pour Roxane il était hors de question qu'ils ne puissent en avoir l'usage. La peur d'être touchée, psychologiquement et physiquement, était la plus grande qu'avait Roxane. Ce rêve en était le parfait exemple. De plus, Roxane était victime de ces rêves qui nous empêchent de bouger, même si on en a la volonté.

Un vent se leva doucement, alors que le sang de Roxane bouillait de colère. Elle avait peur, horriblement peur, mais elle refusait la paralysie. C'est ce qu'ils attendaient tous. Son seul moyen de les contrer était de se laisser gagner par sa rage, complètement, pour qu'elle puisse régner sur son sentiment de peur. Rien en changeait, les loups s'avançaient encore d'un pas, le regard brillant de désir, ce qui fit naitre en Roxane une sorte de grognement, que sa gorge ne fit pas sortir, mais elle l'entendait. Ses dents crissèrent, tandis qu'elle vociféra de nouveau, comme pour prévenir.

-Dégagez...

Son regard devint de plus en plus étrange, ses pupilles se dilataient, inscrivant dans ses iris rouges l'annonce du mauvais présage. Dans sa tête, tout était déjà écrit. Elle les tuerait, tous jusqu'au dernier, pour que plus jamais aucun regard de ce type ne se pose sur elle. Elle connaissait sa fragilité, et elle ne supportait pas qu'elle soit mise en évidence de cette manière là, si facilement, alors qu'elle avait passé des années à confectionner sa carapace. Tout réduire à néant, c'était la seule solution qu'elle voyait pour ne pas subir ce que chacun de ces loups avait en tête. Projet egoiste, c'est vrai, mais plus les secondes défilaient et moins Roxane ne souhaitait contrôler ses réactions. Elle avait inversé tout ses processus de fonctionnement pour s'adapter à cette situation déplorable. Ce rêve allait à l'encontre de son premier principe, la pudeur. Roxane, qui d'ordinaire mesure chacun de ses actes, se voyait devenir la personne opposée, qui prend une décision sur un coup de tête. Mais dans le regard de la jeune femme, ce n'était plus sa personne qu'on pouvait deviner, mais un instinct. Elle avait laissé toutes les commandes à son corps, pour fuir ce qui l'attendait si elle ne réagissait pas tout de suite.

Une pression se fit dans ses mains, qu'elle levait lentement vers elle, dans lesquelles elle préparait une tornade que ces loups ne seraient pas prêts d'oublier. Son esprit fit en sorte de contrôler la pression de l'air pour faire trembler ce qui se trouvait autour d'elle, créant un bourdonnement dans l'espace qui sépare la terre et le ciel, ce genre de bourdonnement qu'on peut entendre quand on se situe trop près des basses pendant un concert. Certains loups commençaient à détacher leur regard de Roxane pour regarder ce qui était en train de se passer, d'autres tenaient tête à cet avertissement encore gentil que Roxane leur offrait. Les cheveux de la jeune femme commencèrent à voler sous l'effet de la tornade qu'elle préparait, et son regard montrait par son vide d'expression à par celle de la haine que Roxane n'était plus vraiment elle même. Les nuages se firent de plus en plus nombreux dans le ciel, des nuages gris, voir noirs, que Roxane attirait vers le lieu où elle se trouvait. Des gouttes commencèrent à tomber, mouillant ainsi la fourrure de ces loups aveuglés par le corps de femme de Roxane.

A la vue de ces regards, Roxane finit par envoyer sur ses prédateurs la tornade qu'elle avait préparé, les propulsant violemment vers l'arrière. Un des loups vit sa tête heurter contre un mur, ce qui fit exploser sa boite crânienne, mais la vue du sang n'effrayait plus Roxane. La pluie se fit plus rude, des cordes tombaient du ciel avec violence, fouettant le corps de Roxane et de ses soupirants à cause des précipitations du vent qu'elle invoquait. Mais Roxane était trop aveuglée par sa rage pour sentir les morsures de la pluie. Certaines bâtisses se voyaient fissurées par ces violents tremblements, et menaçaient même de s'écrouler. Tant mieux, si certains de ces loups pouvaient crever en dessous, ça ferait du ménage. Roxane ferma les yeux pour visualiser ces nuages noirs au dessus d'elle, et se concentra pour créer des vents contraires qui les pousserait à s'entrechoquer, faisant descendre un éclair chargé d'électricité. Elle poussa les nuages au maximum les uns contre les autres, pour créer un orage des plus mémorables. Certains éclairs, attirés par l'eau, atteignaient quelques loups, qui périssaient en convulsant.

Roxane finit par esquisser un sourire, trouvant le spectacle merveilleusement beau, il ne manquait plus qu'un requiem pour animer le tout et c'était parfait. Enfin, Roxane n'était plus vraiment elle même, sans doute se leurrait-elle pour se faire croire qu'elle s'amusait, alors que dans le fond c'était honteux d'en arriver là. D'ailleurs, pour animer son action, Roxane fit en sorte de bousculer les constructions qui se trouvaient autour d'elle avec la pression du vent, pour créer une forme de rythme sourd, de plus en plus intense, marquant la frénésie que ressentait Roxane pour le moment, et qui aboutissait à la démolition complète du bâtiment, écrasant certains loups qui avaient eu le malheur de se trouver là alors qu'ils cherchaient à prendre la fuite. Plus aucun loup ne cherchait à se délecter du corps de Roxane, ayant bien compris qu'elle avait pour but de tous les tuer. Mais pour Roxane les faire déguerpir ne suffisait pas. Elle les avait prévenus deux fois, la deuxième étant déjà de trop pour elle. Elle ne se montrerait plus clémente. Un grand sourire traversait son visage, tandis qu'elle jouait des battements contre toutes les bâtisses, faisant en sorte d'en détruire une tout les quatre temps. Les sons de batteries était ce qui avait toujours su vibrer Roxane, et l'inconscient auquel elle avait laissé son corps le montrait bien.

-Magnifique !! ~

Les cheveux de Roxane volaient au gré du vent qu'elle contrôlait, sans qu'ils ne puissent gêner sa vision, et sa robe se soulevait un peu parfois, montrant de plus en plus ses cuisses pâles auxquelles on pouvait rien qu'à la vue savoir qu'elles étaient douces. Mais cette fois, le fait d'être à nue ne gênait plus Roxane, parce que ce n'était pas sa préoccupation première, et surtout qu'elle créait son propre environnement, sans personne pour la regarder. Elle se trouvait au milieu de l'apocalypse, de quelque chose qu'on ne veut pas voir, qu'on ne veut pas approfondir. Après avoir fait le ménage autour d'elle, dans l'état dans lesquels étaient les lieux, qui aurait envie de s'y aventurer alors qu'il était certain qu'un carnage y avait eu lieu. Donc le fait que Roxane soit à moitié nue au milieu n'était pas gênant, puisque personne ne viendrait la voir. La solitude n'effrayait plus Roxane, depuis longtemps.
Les éclairs continuaient de tomber aléatoirement, sans toucher une fois Roxane, et pour son grand bonheur le fracas dans lequel ils venaient se poser sur terre ponctuait les battements que faisait le vent contre les bâtisses, le rythme de la pluie s'abattant sur le sol faisant office de shirley. Voilà, c'était tout à fait ça. Une mise à mort sous les tambours, le vent contre les mur faisant le rôle de la grosse caisse, et les éclairs imitant les réponses de la caisse clair. Roxane avait fini par rendre sienne cette situation qui désobeissait complètement à son contrôle.

Tout les loups étaient morts, et ça Roxane le sentait. Elle laissa alors du moue au vent qui pressaient les nuages les uns contre les autres, réduisant ainsi l'intensité des coups de tonnerre, pour que l'orage ne finisse petit à petit par s'en aller. Cependant, alors que le vent se calmait autour d'elle, ou du moins qu'elle calmait le vent, elle laissa la pluie continuer de tomber. Roxane était essoufflée, peu habituée à utiliser son pouvoir à cette fréquence. Son regard redevint petit à petit sien, et elle regarda ce qu'elle avait fait. Aucun scrupule ne pouvait se lire dans son regard, il était assez vide, en fait. Son adrénaline avait fortement baissée, et elle se trouvait fatiguée, affaiblie. La force du vent avait déchiré sa robe par endroit, sans vraiment l'anéantir complètement. Elle était trempée de la tête aux pieds. Après un tel vacarme, on ne pouvait à présent entendre que les bruits de la pluie et le souffle régulier de Roxane.

Au sol se trouvaient des perles, que Roxane ne s'était pas aperçue d'avoir au cou au début de ce cauchemar. Mais elle n'en avait que faire pour le moment, son esprit était vidé. Elle restait debout, au milieu de ce paysage apocalyptique. Elle ignorait si les précipitations qu'elle avait créé donneraient naissance à d'autres tornades en d'autres lieux, ce qui était fort possible. Elle resta immobile, en récupérant sa respiration, fatiguée de ce qu'elle avait pu créer. Ses paupières devenaient lourdes, sa rétine se vidant à nouveau de toute expression. L'épuisement aurait bientôt raison d'elle. Son souffle se fit plus calme, de moins en moins bruyant, son coeur se calmait progressivement. Elle était fébrile, mais cette fois de fatigue, elle était exténuée. Ses jambes tremblèrent, puis flanchèrent, faisant rencontrer ses genoux au sol de manière brutale. Sans doute seraient-ils écorchés si il ne s'agissait pas d'un rêve. Puis, ses yeux se fermèrent, et elle s'étala de tout son long au sol, s'abandonnant au sommeil. Sa joue gauche embrassait le sol, et ses lèvres étaient légèrement entrouvertes. Ses paupières fermées, zebrés par la présence de quelques unes de ses mèches devant ses yeux, offraient une expression plus paisible. Ses bras, blessés par la violence du vent, étaient étendus le long du corps de Roxane. Son dos se levait doucement au rythme de sa respiration. Tout son corps était à présent détendu. Ce fut à ce moment où Roxane fut plongée dans un profond sommeil dans son rêve, qu'elle se réveilla dans la réalité, bouleversée et tremblante. Mais qu'avait-elle fait ?


Dernière édition par Roxane Aloysius le Ven 10 Mai - 9:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 48
Date d'inscription : 24/04/2013
Localisation : Avec Brain, mon Renard

Informations personnelles
Argent: no money...
Pouvoir: Controle des Ombres
Je possède:

MessageSujet: Re: Test RP de Roxane Aloysius   Ven 10 Mai - 0:22

Lu & Validé. 5

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Test RP de Roxane Aloysius   

Revenir en haut Aller en bas
 

Test RP de Roxane Aloysius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouveau test de répartition
» Mélanie passe le test HIV (pv Guillaume et un autre médecin)
» Présentation de Roxane.
» ROXANE X TECKEL FEMELLE 8 MOIS (CSCA BEZIERS 34 HERAULT)
» Test : qui est ton idole...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Présentations :: Zone pour les tests rp-