AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Dan Soren.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: Dan Soren.   Jeu 9 Mai - 19:49

Dan Soren

♣️ Nom: Soren
♣️ Prénom(s): Dan ou Davis
♣️ Age: 16 ans
♣️ Sexe: Masculin
♣️ Lieu de Naissance: Chicago, USA
♣️ Origines & Nationalité: Américain
♣️ Orientation Sexuelle: Hétéro

♣️ Groupe désiré: Disciplinary Committee
♣️ Métier/Job:
♣️ Classe Affiliée:
♣️ Votre Pouvoir: Méthamorphose plus ou moins poussée en Dragon, avec les capacités qui s'y rattache.
♣️ Détail de votre pouvoir/arme aux différents stades de puissance:
- 5e étoile : La transformation ne s'effectue que sous le coup de la colère, se déchaîne et est incontrôlable. Dan devient un hybride fou.
- 4e étoile : Dan parvient à réfreiner cette bestialité, à maîtriser sa colère et peut se transformer en hybride. Sa force augmente un peu, de même que sa résistance. Il est également capable de voler mais sa transformation dure peu de temps.
- 3e étoile : Dan peut maintenir sa forme hybride un bon moment. Et cracher un coûteux souffle de lumière. Mais ses écailles peuvent bloquer lames et balles. Permet de diminuer également les dommages infligés par les dons d'autrui.
- 2e étoile : Dan peut se transformer complètement mais dois reprendre sa forme humaine avant 10 minutes sinon il perd les pédales. Sous cette forme, sa force physique devient terrible et son armure plus efficace et sa masse corporelle dépasse les quelques tonnes.
- 1e étoile : Dan maîtrise sa forme complète et peut la revêtir à sa guise pour jouir d'un dévastateur souffle de lumière ou une armure d'écailles blindées. Ne rend pas invincible mais très coriace. Faudra du lourd !

♣️ Si demande de rang important dans les groupes, voulez vous un test rp pour tenter de l'avoir ?: Why not ?
♣️ Si présence de pouvoirs, voulez vous un test rp pour tenter d'avoir un niveau supérieur à 3 Etoiles ?: Of course !
Le questionnaire de la directrice

•Quelles sont vos motivations pour entrer à la KeyShawn Academy ? Maîtriser mes pouvoirs et devenir un enquêteur plus efficace.

•Préférez vous le sexe ou l'amour ? Love !

•Êtes vous un violeur de lapin ? Nan je préfère les plus gros mammifaires Rolling Eyes

•Êtes vous pour ou contre l'esclavage des faibles ? Absolument contre !

•Préférez vous offrir loyauté au Comité de Discipline ou au Gang de Blaze ? Committee of course !

•Aimez vous les vaches ? Oui en steak bien grillé !

•Souhaitez vous entrer dans la KeyShawn Unit ? Pour sûr ! Encore faut-il que je sois à la hauteur.

•De quelle couleur sont les poils de vos bras ? Noirs.

•Pourquoi les extraterrestres n'existent-ils pas ? Parce qu'on en a aucune preuve scientifique ...

•Pourquoi un monstre est-il forcément laid ? Parce qu'il ne répond pas au critère de beauté du genre humain.


Description physique

Assise à l'écart, à la table d'une terrasse de café, inconnu dans une ville tout à fait banale; une demoiselle semblait attendre quelqu'un. L'air du temps était des plus charmants, faisant de temps à autre ballotter quelques mèches flamboyantes de la jeune jouvencelle. Mais alors qu'elle frissonne à une dernière caresse du vent sur sa peau délicate, son compère arrive. Accourant en véritable dératé. Que trop confus, ce grand dadet d'un bon mètre soixante-sept et a vu de nez un poids de quelques soixante kilogrammes, de muscles. À travers ces prunelles exécrées, l'amante du preux chevalier, l'adulait, laissant fondre son regard tant admiratif et passionné.

Pensant bien qu'il était très beau, trop pour elle. Comme une gravure de Dieu grec, parfait, net, sans la moindre bavure. Le visage tombant dans l'ovale, un peu rondouillard tout de même. Le regard de condor lorgne cette entièreté de corps, de haut en bas. Tout en reposant sa tasse après une subtile gorgée. Mais avant, elle laisse se perdre ses mirettes étoilées dans ce regard d'onyx légèrement argenté. Faisant écho à son ramage de corbeau un brin en bataille, sa robe (chevelure) est tout aussi sombre et séduisante. Ces grands yeux de prédateur innocent et ces traits délicats d'enfant, elle s'aime tant à les redécouvrir à chaque instant. Comme droguée par cette vision et ce désir érotique de le mettre à nu, de ne tarir le moindre éloge et de l'embarrasser.

Hélas le portrait qu'elle daigne peindre fait sa folie des grandeurs. Ces jeunes gens sont de petites idoles, alors il n'est pas rare qu'une groupie vienne importuner ce garçon. Qui ne serait pas émerveillé par de tels habits dignes de cosplay de super héros ? Tous deux en tenue d'intervention dira-t'on, elle déposait les yeux sur sa silhouette. Pour tant l'étiqueter qu'attester de son aspect irréprochable. Sous le cou ravissant il portait un simple t-shirt sombre, sans marque, sans écriture, ni encore de fioriture. Le col en V. Pardessus il arbore avec fierté non pas une cape avec ces collants de guignols de comics mais un long manteau funèbre. Lui donnant charisme, prestance et majesté. Cachant également la petite maigreur de ces bras.

En dessous te tout cela, son bel Apollon est plus ou moins maigrichon, bien que doué d'une copieuse musculature passablement invisible. Elle le dira parfait à son gout, assez bien bâti, ni trop grand, ni trop petit. Mais avant que la belle ne se teinte d'affolentes rougeurs, elle lui rit au nez et se lève à tour. Venant lui prendre les poignets munis de gants découpés aux dernières phalanges. Elle lui tourne autour tel un vautour, gardant son prétexte dernier. Une petite ceinture retient un pantalon, tous deux de noirs coulés. Une fois tout inspecté, sans dessus dessous, la belle vint à le tirer dans l'entrée du modeste établissement. Ils doivent essuyer leurs bottes sur le paillasson, celles du jeune homme produisent un son distinct, une sorte de cliquetis d'acier. Alors lorsqu'il foule le moindre sol, la raisonance de ses pas provoque de sourds grondements, tel un colosse pour signaler son entrée en piste.


Quelques images : 1 - 2 - 3.



Témoignage spécial, de l'agent de terrain, Angel:
Je dois vous donner tous les détails vraiment ? Alors accrochez-vous à votre fauteuil, monsieur de sous-divisionnaire. La première fois j'ai cru nager en plein cauchemar à le voir, sous cet hideux aspect. Là au milieu des cendres d'une bâtisse en ruine, il était entièrement nu. Ce n'était hélas pas le pire. Sa crinière sembla s'être hérissée comme s'il avait mis le doigt dans une prise électrique. Ces oreilles s'étaient allongées et éfilées à la manière d'un elfe. J'ai cru avoir la berlue ou encore rêver de Peter Pan. Son faciès dégradait au fil du temps que je restais immobile et mortifiée. Le tein de son épiderme devint albâtre, ses écrins d'onyx devenant des brasiers de l'enfer. Il était devenu albinos, pale comme un linge blanc j'étais à son image. Ses iris fendus écarlates de bête me terrifiaient. Bien vite je remarquais ces sortes de fines écailles étincelantes d'un bleu cosmique. Il me sembla que la noirceur des ténèbres tentait de me le prendre.

Une sorte de queue reptilienne se mise à flotter dans l'air et à le fouetter. Sur ces doigts, de pieds et de mains, s'éfilaient des lames de rasoir. Ou plutôt des serres crochues, noires. Sa musculature se mise à croître de façon exponnentielle et lui à grandir. Comme ce héros de comics là, Hulk. Il devint un véritable géant, ployant à genoux sous ce poids monstre de quelques tonnes. Il n'était pas vert, tout juste drapé d'une épaisse armure d'écailles dispatchées sur tout son corps. Seul sa poitraille, son ventre et l'intérieur de ses membres n'était que peu protégé. Faiblesse notable par sa couleur beige, sa musculature en demeurant pourtant incroyable et imposante. Il devait faire dans les cinq mètres de haut pour une vingtaine de long, de la tête à la queue.

Au fur et à mesure que le temps défilait, d'étranges marques azurées se dessinaient sur cette carapace d'un sombre firmament. Il me regarda de ces immenses yeux ronds et blancs. Ancrant en moi une torpeur telle que vous n'oseriez l'imaginer. Sur la partie supérieure de son crâne, je crus voir le heaume de Thanatos. Et lorsqu'il ouvrit sa gueule pleine de crocs de boucher, pour laisser frétiller sa langue bleue, comme excité par ma vision, je m'évanouis. Encore un peu avant le trou noir, j'entendis le sol secouer par son passage si lourd et terrible. Aussi ma pseudo dépouille frémit à son haleine fétide et infernale. Je me dis encore que cette nuit-là, Dan se figea à mon chevet et reprit ses esprits pour redevenir un simple humain.

Quand je repense que ces énormes griffes, ces crocs ou cette hallebarde qui termine sa queue, auraient pu me démembrer, je frémis encore. Alors je garde constamment un oeil craintif sur ce bellâtre ignorant, priant pour que jamais ne reparaisse cette chose, cet Acnologia que j'aurais du mal à contenir ...



Quelques images : 1 - 2 - 3.


Description mentale

Témoignage d'une admiratrice, datant d'il y a 3 ans:
Je vous jure monsieur l'agent que c'était un ange qui m'a sauvée ! De ce garçon luisait un halo salvateur, une radiance angélique. Ce héros est preux, sans peur, sans reproches. Il a bravé ces bandits pour nous sauvé. Bon son gilet par balle en a pris un coup mais il a contribué à l'arrestation de criminel et la bonne fin d'une prise d'otage ! Et bien qu'il était jeune et petit, ce fut un brave môme. Il a gardé son sang-froid, gagnant peu à peu du terrain comme un chef, jusqu'à faire fuir la rascasse. Il avait ce sourire bienveillant à notre encontre, nous d'imbéciles otages ébranlés par l'horreur de cette crise. Il se montra rassurant, n'oubliant personne. Portant même sur son dos une femme évanouie. Grâce à ce petit bonhomme, l'on pu tous sortir avant l'explosion de la banque. Il s'improvisa combattant du feu, bravant les flammes et la fumée toxique pour s'engouffrer dans cet enfer. Le reste est seul connu de vos services. Il fera un grand policier j'en suis certaine !


Témoignage de l'agent de terrain Angel, il y a un an:
On a beau vous le décrire comme un héros il a lui aussi des failles et des défauts absurdes qui brisent le mythe. Des fois je me dis que j'ai affaire à un guignol en collant qui tabasse des gens. Je me navre devant son air ahuri, sa gestuelle empotée ou encore ses deux mains gauches. Il possède parfois le tact d'une moulle et le quotient intellectuel d'une huître. Il m'arrive même de rager contre ce gaffeur invétéré. Bien qu'il ne soit pas un vicelard il lui arrive de débarquer dans la salle de bain lorsque je ne suis pas du tout présentable. Il est inconscient et pas doué avec les relations homme-femmes. Il est dépendant d'une présence féminine pour subvenir à lui-même, c'est catastrophique. Je me demande comment il va s'en sortir toute une année sans moi ...

Mais dans tout ça on a du bon, il est passionné par son activité de cadet assistant de police. Un véritable justicier dans l'âme, preux et héroïque. Casse cou mais serviable, aimable et sauveur de ces dames, et des autres aussi, heureusement. Devinez qui éloigne les fans et les groupies ? Dieu merci, cette pantoufle en fait de même pour ces mouettes m'ennuyant. Au fond, lorsque nous sommes seuls, en de rares occasions, il se dévoile comme un grand romantique. Me contant mots doux et envolées à tomber parterre. Il est très fier de son patronyme premier, Dan, signifiant Héros. Oui même trop, ça lui arrive de crâner en public. À ma connaissance il n'est ni croyant ni fanatique, juste épris de sa vision pure de la justice. Elle passe même avant moi, c'est dire.

J'ai beau avoir mon petit caractère, j'aimerais qu'il me déclame très souvent ces petits mots. Parce que moi j'y pense constamment, mais je les garde pour moi. C'est donnant donnant. C'est donc un être doux, sensible, pas bien doué, adroit à l'arme blanche, prenant la défense de quiconque est en danger. Et sa magnanimité pourrait le conduire à sa perte car il éprouve même de la compassion pour les criminels. Selon lui tout le monde a le droit à une seconde chance. Mais sa personnalité change lorsqu'il doit entrer dans le feu de l'action. Il devient sérieux, comme inébranlable, on parle d'un grand sang froid. qui ne faillit que devant la gente féminine, ravivant sa pudeur.

Par contre on sera tous d'accord sur cette facette diabolique dont-il ignore tout. (ou pas) Je le nomme Acnologia, Dragon du Chaos, un autre Thanatos. Lorsque Dan cède à la féroce bestialité qu'il parvient à refouler passivement, il perd les pédales et sa personnalité s'efface. Laissant place à une bête sans âme, enragée, aspirant à tout dévaster. Son souffle de lumière paraît céleste mais il apporte la mort, glas qu'annonce le battement de ces ailes écaillées de noirceur. Cette chose n'est pas mon Dan, ce n'est que l'incarnation d'une folie, d'une bestialité que l'homme ne se connaît pas. Il n'aime que ravager ce qu'il voit, dans le cas d'un être vivant, il bave sur sa chair et ses os. S'empiffrant comme un ogre, il est indomptable et terrifiant. Je ne veux pas revoir ce monstre ...



Témoignage d'un détenu, il y a 3 ans:
C'est pas une couille molle votre môme, tout seul il est venu. Nous sommant de déposer nos armes et de délivrer les otages. Hônnetement il était hilarant, avec sa petite voix fluette et son air ahuri. Comment ce fil de fer a pu étaler mon homme de main, c'est encore un mystère. Et son gilet par balle. Il prenait chair mais il semblait invincible ce gosse. Bougre de jeunesse inconsciente, je vous jure c'était dingue. Après qu'il est mis à bas mon complice, je me suis tiré avant de tout faire sauté. Mais croyez-le ou non, il est revenu à la charge. Comme un prédateur infatigable, il a mené la traque à travers flammes et dangers multiples. Tout ça pour me tomber dessus trois pâtés de maison après et m'éclater la face sur un toit. Là j'ai vu un regard, c'était pas humain, c'était un véritable démon. Faut le garder à l'oeil ce gus, vous m'entendez. Faut pas qu'il approche des gosses putain !


Témoignage d'une petite fille, il y a 6 ans:
Onii-chan il est super gentil. Il est venue me défendre alors que des plus grands que moi, des garçons étaient méchants. Parce que je suis une petite princesse, rêveuse et qui ne veux pas grandir. Même Bunny, mon lapin en peluche, a eu très peur. Mais onii-chan est intervenu et a fait peur aux vilains qui sont partis. Après il m'a sourit et m'a même caressé la tête avant de m'offrir une glace. Il est trop gentil. C'est mon héros. Il est même resté pour jouer avec Bunny et moi. Pour s'assurer que la bande à Buddy ne reviendrait pas. On a bien ri ce jour-là, on est même devenus amis.


Once upon a time


Personnages clés : Marion Angel & Dan Soren - Anna Angel - Jason & Freddy.

Chapitre 1 : Born to be a winner


[en cours]


Chapitre 2 : Devil breaker team


[en cours]


Chapitre 3 : Can you choose one of these girls ?

(âge 13 ans - à l'académie)
Perdu, notre pimpant jeune homme était désuet face à cette nouvelle épreuve du Destin. Il essaya en vain pendant toute cette soirée de mettre en ordre ses idées, pour trouver solution à ce cruel dilème. Il se souvint de cette journée ... Une journée merveilleuse au parc d'attraction d'Atlanta (USA), en compagnie de Marion la belle, la divine. Une autre de ces journées inoubliables, tout ce qu'il désirait et avait toujours désiré avait été de la rendre heureuse. Il l'aimait comme un fou, elle le savait. Mais ils étaient trop timides pour se le déclamer mutuellement. Et pourtant elle vint à se rappeler de cette promesse de gosse, lui demandant à son tour, lorsqu'ils furent tout en haut de la grande roue. Lorsque les ténèbres étaient illuminées de miliers de lampions en contre bas dans la fête forraine. Il lui ditoui à nouveau. Elle se jetta à son cou, il la fit tournoyer. Ils rirent de bon coeurs avant qu'il ne cède au désir et ne lui décoche un langoureux baiser. L'instant fut ressenti comme suspendu. Elle redoublait la merveille en retouchant terre. Puis ils rompirent de concert ce délisse, le regard en symbiose, fondant et larmoyant en harmonie. Chacun, tour à tour, souffla la persuation de son amour à l'autre. Et ils se lovèrent en une puissante étreinte. Bercés par la mélodie des coeurs qui chantent à l'unisson ...

Chacun était rentré dans son dortoir respectif, plus joyeux que jamais. Seulement sur le chemin du retour, une fée diabolique l'enleva, il s'agissait de la soeur cadette de la famille Angel, Nana qui paraissait être un ange. L'enlevant prestement pour le conduire au petit parc de la cité universitaire. Là elle le planta en piquet devant le lac des cignes, restant collé à lui, le bras vollé. Il paru ébêté et se gratta la joue, demandant le pourquoi de cette escapade. Elle lui répondit qu'elle avait une chose à lui montrer, seulement s'il fermait les yeux. Ce qu'il fit nerveusement. Là la petiote à peine moins âgée, lui dérroba ses lèvres. Il se figea tout en la prenant aux épaules pour l'écarter de lui. Elle disait l'aimer avec cetair innocent, mais lui ne pouvait lui rétorquer pareille chose. Il se navra de la laisser en plan, déployant ses ailes pour s'enfuir vers sa dernière demeure. Se terrantdans son humeur. Peu de temps après une impotente visite survint, faisant grincer la porte de sa chambre d'académie, le tira de ses songes. Il s'assit sur son lit, ne pouvant regarder Anna dans les yeux, à son grand dam bien qu'elle soit honteuse.

Gagnant sont lit pour se tenir à ses côtés. Elle savait l'amour que lui portait sa soeur, il ne se résolu pas à lui annoncer que son coeur avait déjà tranché. Si elle pensait qu'il pouvait douter, lui était certain de sa réponse. Mais il n'eut pas force de la rejeter aussi brutalement, ne voulant que cet ange se ternisse. Elle avait honte, lui encore plus. Il ne voulu qu'elle l'étreingne, bien qu'elle voulu se montrer des plus douce. La belle se confidit en excuse mais elle reçut grâce. Lui caressant la tête naïve, le jeune homme la rassura avec de bonnes paroles. Qu'elle n'avait fait qu'écouter son coeur et qu'on ne pourrait l'en blâmer. Elle repartie le coeur léger, il lui avait rendu espoir. Peut-être est-ce là une monumentale erreur mais il ne voulait qu'elle souffre. Il l'aimait bien pas autant que Marion certes, Anna était juste une petite soeur à protéger et chérir ... Peu de temps après il restait toujours autant coincé et distant, n'allant pas trahir devant d'autres lasorte de liaison tordue qui s'était instaurée entre ces deux jeunes gens.


Chapitre 4 : Salvation or destruction ?


[en cours]


Chapitre 5 : Fallen angels & new start

Un grondement de tonnerre sous une pluie diluvienne, un levé de rideau sur l'horreur de la bassesse humaine. Quelque part sur le territoire des Etats-Unis se déroullait une nouvelle trame effroyable. Une tension monstre dévorant les os, une difficulté certaine à reprendre haleine, les yeux écarquilés devant tant d'infamie. Sous un ciel d'ombrage où seul quelques foudres perçaient à jour l'odieu crime, se tenait ces pauvres gens. Une cabane où s'abattait une pluie fracassante, un logis de la salvation pour ces chétives âmes en détresse. Car il y a si peu, avant que ne tombe l'averse maudite, une sombre révélation avait éclatée. L'ignoble dément dénommé Freddy, dont on appercevait encore les vestige du frais massacre, était en réalité le grand frère disparu de la belle. Frédéric Angel était devenu ce qu'il avait traqué si longtemps avant nos héros, un sérial killer sans âme. L'une comme l'autre était aussi abattu par cette nouvelle, ils avaient cherché un monstre etl'avait eut longtemps sous le nez. Bien qu'il soit déjà parti, Dan le voyait encore devant lui, les griffes d'aciers étripant une malheureuse et lui souriant d'un air de dément. Il n'avait eut la force ou le courage de faire ce qui aurait du être fait, à savoir coffrer ce crimminel.

Et lorsqu'il revint à lui, trempé jusqu'aux os glacés par la tempête et la terreur, ill alla prendre sa belle aux épaules. Lui soufflant que tout allait bien aller, qu'ilsétaient en vie. Il reçut en guise de répondant une trempe mémorable qui le mortifia. Là s'enfuillant, elle le traitait d'imbécile. Elle s'insurgea dans la bicoque de bois, pour aller se réchauffer, jettant ses habits mouillés et s'entourant d'une serviette. Il la rejoint en silence, faisant de même pour s'assoir à côté d'elle. Lui demandant pardon d'un air tristounet. Qu'il attraperait Freddy la prochaine fois, que sa peur serait surpassée. Elle se laissa reposer contre lui, la tête couchée sur l'épaule. Lui prenant une main dans l'espoir de le conforter dans sa pensée. Soufflant qu'ensembles ils y parviendraient. Elle demanda seulement que ce secret reste entre eux ... Au petit matin ils endossèrent à nouveau leurs tenues justiciaires, sortant de là pour constater qu'un animal sauvage avait emporté la dépouille. Ils n'allèrent la chercher, l'enquête les amena à Roswell en Géorgie (USA). Allant trouver celui qu'ils suspectaient d'être le complice de Freddy, son acien partenaire des forces spéciales, Alfred Jérico qui traquait Jason, l'autre terrible meutrier. Hélas le belâtre trentenaire demeura introuvable. Il était également connu comme grand chasseur et trapeur dans le coin bien boisé.

Durant trois jours et trois nuits le binôme le chercha sans relâche, traquant celui dont ils étaient persuadés de la culpabilité. Il tombèrent sur lui alors qu'il revenait soit-disant d'une expédition en Europe. La belle affaire. Ils entèrent dans sa propriété à l'écar de la ville, une cabane de chasseur assez confortable mais rustique dans l'ensemble. Des trophés de chasse un peu partout. Cela faisait froi dans le dos, mais Dan ne pouvait montrer sa crainte en son jeune âge. Avaçant, avec sa partenaires, d'habiles propos et suspicions concernant l'homme et le pseudonyme de Jason. Il se laissa voir, cela l'amusant d'être la proie. Mais le chasseur allait lancer la batue. Les amenant à le suivre au-dehors à la nuit tombée. C'était la leine lune, assez dégagée de derrière les nuages. Son rayonnement le baigna d'un jet de lumière et il rit entre ses crocs. Comme quoi ils allait s'amuser mais peut-être pas épargner la donzelle. Il n'eut besoin d'huler pour déchirer sa couverture d'agent spécial. Jason était aux prises avec nos deux jeunes chevaliers. Chacun dégaina sa lame, avantde se mettre à frémir devant l'hideuse surprise. Jason se transforma en un Lycan, un puissant monstre de légende. Une sorte de loup très baraqué se tenant sur ses pattes arrières et faisant plus de deux mètres de hauteur. Ce colosse avait avalé la lune qui n'éclairait plus rien dans son dos.

La bataille fut difficile, car Dan avait peur de ne pouvoir maîtriser la bête en lui, alors il combatit à l'épée, chose dérisoire pour le canis major qui le balayait sans sourciller. L'ennemi était trop puissant, hors d'atteinte, invincible. Mais tout changea lorsque Marion fut terrassée, laissée pour bien amochée dans l'herbe. Un duel à mot s'engagea alors entre deux animaux féroces, Lycan contre hybride Dragon. Dans parvint à anéantir son détracteur, enfin il le cru avant de s'éffondrer à son tour. Personne ne su si Jason avait survécu au souffle draconique qui dévasta une portion de la forêt.

[en cours]



Other informations



D'où connaissez vous le forum ? : Invité par Elizabeth Tailor !
Un commentaire sur le forum :
And what do we say on cows?: Is it Eukay ♥️


Dernière édition par Dan Soren le Dim 2 Juin - 18:35, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Dan Soren.   Jeu 16 Mai - 14:01

Crying or Very sad P'tit Al Capone me latte le moral, j'arrive plus à écrire une ligne de ma prez.

J'espère pouvoir la figer le temps de retrouver mon inspiration, ma foi et ma plume d'homme de plume que vous aimez tant.

Merci de votre compréhension.

Danou ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 262
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 21
Localisation : Là, là. Mais nooon, là. ;w;

Informations personnelles
Argent: 169 £
Pouvoir: L'électricité | La foudre
Je possède:

MessageSujet: Re: Dan Soren.   Jeu 16 Mai - 19:51

Ouich tu peux Danouw ♥. Repose-toi bien D:

_________________
Présentation ••• Relationship ••• Elizabeth te défi en #FF6580


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keyshawn-academy.forumactif.org
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Dan Soren.   Mar 28 Mai - 22:12

Embarassed Navré pour ce petit contre-temps, je vais pouvoir reprendre ma fiche.

*A pleins de nouvelles idées tordues et truculentes*
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 262
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 21
Localisation : Là, là. Mais nooon, là. ;w;

Informations personnelles
Argent: 169 £
Pouvoir: L'électricité | La foudre
Je possède:

MessageSujet: Re: Dan Soren.   Jeu 29 Aoû - 15:11

Pas de nouvelles de la fiche, alors je la déplace dans les fiches en attentes. Il suffira juste d'envoyer un mp pour savoir si je peux la ressortir ou pas, vouala :3.

_________________
Présentation ••• Relationship ••• Elizabeth te défi en #FF6580


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keyshawn-academy.forumactif.org
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Dan Soren.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dan Soren.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rendez-vous d'un soir [Pv Soren] [TERMINE]
» Barthélemy Soren
» L'àge de déraison [PV Soren & Lomah] [TERMINE]
» Tu l'as sur ton Ipod ?
» Is it you ? [Soren Mülher]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Présentations :: Présentations abandonnées-